mercredi 26 juin 2013

Lady Vengeance de Park Chan-wook


Synopsis


Geum-ja, une belle jeune fille, devient un personnage public lorsqu'elle est accusée de l'enlèvement et du meurtre d'un garçon de 5 ans. Ce crime atroce obsède les médias. Geum-ja passe aux aveux et est condamnée à une longue peine de prison. Elle va consacrer ses 13 ans d'enfermement à la préparation méticuleuse de sa vengeance contre son ancien professeur Mr. Baek...

Troisième volet de la trilogie sur la vengeance après Sympathy for Mr. Vengeance (2002) et Old Boy (2004). Et enfin un personnage principal féminin. Autant prévenir tout de suite, il faut s’accrocher tant la première partie est emberlificotée à souhait avec ses flash-back qui ne préviennent pas. Il faut du temps pour mettre les pièces du puzzle ensemble mais une fois que la machine est lancée, ça y est, on est parti pour les looping. Pas mal d’humour (noir, très noir) dans cette première partie, humour qui sera complètement délaissé dans la deuxième partie au profit d’une ambiance plus sourde, plus sombre, plus violente mais plus lente aussi. Attention, certaines longueurs nous guettent. On ne comprends pas toujours tout tant nous avons parfois l’impression que des détails et des liens nous échappent mais qu’importe finalement. Sympathique aussi de revoir pas mal de visages du film précédent. Moins accessible que Old Boy mais intéressant tout de même. Puis on retrouve toujours un petit côté BD- Manga, en tout cas dans les trois films que j'ai vus jusqu'à présent.

Une vengeance qui laisse un goût amer et qui n’amène pas vraiment à la rédemption espérée.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire