jeudi 20 décembre 2012

Le chasseur de têtes de Timothy Findley

Extrait

Tout ce qu'on veut pour nos enfants, c'est qu'ils soient heureux. Rien de plus. Rien. Et apparemment, le bonheur est la seule chose au monde qu'on n'est pas en mesure de donner.


Mon avis

Timothy Findley reprend les personnages du roman «Au cœur des ténèbres» de Joseph Conrad pour s’approprier leur symbolique dans une dystonie se déroulant à Toronto. Figure du mal incarné – Kurtz - psychiatre en chef le plus puissant du Parkin Psychiatric Institute, et la figure tutélaire du principe moral –Marlow - psychiatre nouvellement introduit dans le cénacle, ou comment les forces du mal peuvent être contrées dans une ville secouée par une épidémie surnommée le sturnusemia, censée être transmise par le étourneaux et donnant lieu à des exterminations de volatiles par les escadrons M.
 
Roman sur le mal, la folie, la solitude, la souffrance mais aussi la corruption, la manipulation et la conspiration, l’auteur nous convie à un récit assez sombre où plane la mort, la violence et les pulsions morbides (pornographie juvénile et pédophilie).
 
Comme souvent avec Timothy Findley, les frontières entre le surnaturel, la folie et la réalité sont étroites et poreuses, il franchit aisément la ligne de démarcation en jouant sur l’ambiguïté de la maladie mentale et ses manifestations multiples.
 
Un roman qui se lit aisément mais qui demande une certaine attention tant les personnages sont nombreux et aussi pittoresques les uns que les autres, bien que tous interconnectés d’une manière ou d’un autre à Kurtz. A noter que nous retrouvons d’autres grandes figures de la littérature dont le personnage Jay Gatz, en référence à Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald.


Quatrième de couverture
 
Tout commence à Toronto, à la fin du millénaire, le jour où Lilah Kemp, ex-bibliothécaire, spirite, déclarée schizophrène, laisse échapper Kurtz de la page 181 du roman de Joseph Conrad, Au cœur des ténèbres.  Dans ce monde fou où les héroïnes romantiques vendent leurs charmes, où les hommes d'affaires créent des clubs pour abuser d'adolescents, où les psychiatres résolvent les problèmes de leurs patients en fonction de leur propre intérêt, où le ciel est rempli des nuées jaunes que répandent les escadrons M pour exterminer les oiseaux, Lilah se lance dans une quête désespérée du Marlow qui saura contrer Kurtz, le chasseur de têtes.
 
À la suite de Coppola et de son Apocalypse Now, Timothy Findley fait renaître l'un des plus grands mythes littéraires, l'aventurier maléfique, l'incarnation du Mal qui, au fin fond de la forêt, domine tout un peuple d'esclaves par le seul pouvoir de sa voix.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire