jeudi 15 août 2013

Hantise de George Cukor

Synopsis

Quelques années plus tôt, Paula s'est enfuie de Londres après l'assassinat non élucidé de sa tante Alice. Établie depuis dix ans en Italie, elle y rencontre un pianiste, Gregory, qu'elle épouse. Par amour pour son mari, elle se laisse convaincre de revenir habiter dans la maison où sa tante a été étranglée. Mais le bonheur ne dure pas. À peine installé à Londres, Gregory commence à se montrer de plus en plus distant avec sa femme et l'accuse de perdre la tête. Peu à peu, Paula se laisse convaincre de douter de sa propre santé mentale.

Troisième film "classique" que je regarde ces derniers jours  (All About Eve de Mankiewicz, The Servant de Joseph Losey et celui-ci) et je constate que je suis toujours confrontée à un thème similaire, à savoir le pouvoir de manipulation. Comment un esprit maléfique  contamine sa proie pour mieux l'isoler des autres ? Comment pousser à la folie sa propre femme pour assouvir ses sombres instincts ? Et cette pauvre Paula qui se laisse gagner peu à peu par la paranoïa savamment orchestrée par son époux. Thriller psychologique qui prend son temps et qui distille une fameuse atmosphère oppressante et mortifère. La belle maison victorienne aux recoins obscurs étant par ailleurs  joliment employée, sans oublier le célèbre brouillard londonien.

Avec la belle Ingrid Bergman (premier oscar pour ce rôle), Charles Boyer, Joseph Cotten et Angela Lansbury (première apparition remarquée de la future "Jessica Fletcher" dans ce film à l'âge de 19 ans, elle y est excellente dans un rôle très ambigu et un peu vulgaire. Première nomination aux Oscars en tant que meilleure actrice dans un second rôle).




Titre original : Gaslight
Réalisateur : George Cukor
Acteurs : Joseph Cotten, Ingrid Bergman
Origine : États-Unis
Genre : Thriller
Public : Tout public
Année de production : 1944
Durée : 1h53

Aucun commentaire:

Publier un commentaire