vendredi 27 février 2015

Bodybuilder de Roschdy Zem


Roschdy Zem, acteur et réalisateur du film, aborde dans son troisième long métrage le monde du culturisme à travers les relations entre un père et son fils, le premier étant obsédé par sa prochaine compétition et le deuxième étant mis en difficulté par des petites frappes de son quartier. Deux personnes qui ne se connaissent pas mais qui vont apprendre à s’apprivoiser.

Pour ce faire, il a la très bonne idée de faire appel non pas à des acteurs mais à de véritables culturistes, dont Yolin François Gauvin, qui joue le rôle du père et qui fut dernièrement champion du monde de bodybuilding en 2013. Ce que le réalisateur perd dans la finesse et la qualité d’interprétation de non-professionnels est du coup largement compensé par la véracité de ces corps bodybuildés, franchement impressionnants.

Un monde à part que la plupart d’entre nous connaissons très mal mais pour lequel on ne peut s’empêcher de concevoir de solides préjugés, genre tout dans les muscles et rien dans la cervelle. Il n’empêche, nous pourrions presque comparer ces culturistes à des artistes qui sculptent leur corps en s’imposant une discipline de fer, tout en ne perdant jamais l'objectif ultime, à savoir exposer leur corps (leur œuvre) lors de compétitions, même si le plus grand adversaire n'est autre que soi-même. Un autre aspect intéressant du film est de démontrer l’absence de la recherche du gain et de la rentabilité de ce sport, qui prône avant tout l’effort, l’endurance et la patience, tout en s’inscrivant également dans la durée. Bref des valeurs qui ne sont pas souvent recherchées dans nos sociétés modernes, contrairement à ce que pourrait faire penser ce culte du corps. 

Un regard donc bienveillant, très respectueux et intéressant, qui lève quelque peu le voile sur une pratique sportive particulière, même si plusieurs questions restent en suspens. Ceci dit, ce film n’est pas un documentaire non plus, tout en ayant le mérite d’aborder la vie de gens ordinaires qui ont développé un corps extraordinaire. Un film dont l’intérêt se situe plus au niveau de la toile de fond, originale et méconnue, que dans l’intrigue proprement dite, plus conventionnelle et sans véritable surprise. Notons enfin l’excellence du jeu d’actrice de Marina Foïs et la fin du film, qui ne manque pas d’humour. 



Réalisateur : Roschdy Zem
Acteurs : Francois Yolin Gauvin, Marina Foïs, Vincent Rottiers, Roschdy Zem
Origine : France
Genre : Drame P
Année de production : 2014
Date de sortie en Belgique : 01/10/2014
Durée : 1h40

Aucun commentaire:

Publier un commentaire