lundi 3 mars 2014

La chambre verte de François Truffaut




La chambre verte est un film français de François Truffaut, sorti en 1978. Inspiré de trois nouvelles d' Henry James et d'éléments biographiques sur la fidélité de l'écrivain au souvenir de sa fiancée décédée, François Truffaut transposera les thèmes du 19e siècle au 20e siècle, plus directement à la Première Guerre mondiale.

Julien Davenne (François Truffaut), rédacteur de la rubrique nécrologique du journal Le Globe, est un homme solitaire qui entretient une relation obsédante avec la mort. Revenu sain et sauf de la guerre 14-18, il semble avoir du mal à accepter d'être toujours en vie alors que de nombreux compagnons d'armes ne sont jamais revenus. Mais sa plus grande douleur est celle d'avoir perdu son épouse, morte peu de temps après son retour.

Aménager une chambre entièrement consacrée au souvenir de sa femme ne lui suffit plus, il veut honorer le souvenir de tous ses morts en restaurant une chapelle détruite pendant la guerre. Pour leur témoigner son affection, pour que les morts continuent à vivre, pour les protéger de l'oubli. Pour ressusciter les morts ?

Dans une vente aux enchères, il rencontre Cécilia (Nathalie Baye), une femme avec laquelle il partage une expérience singulière, à savoir celle d'avoir eu la vision d'un être proche au moment précis de sa mort.  Cécilia pourrait-elle le réconcilier avec la vie, en tant qu'une éventuelle promesse de bonheur retrouvé ? Mais peut-on se donner une seconde chance lorsqu'on vit dans ses souvenirs  ?

Julien Davenne est un homme hanté, incapable de refaire sa vie, refusant de faire le deuil, préférant aimer ses morts au détriment des vivants car les oublier, ce serait les condamner une deuxième fois. Pour lui, ne pas trahir ses morts, c'est ne jamais les oublier.

"Chaque année, il nous faut rayer des noms sur le carnet d'adresses de notre agenda et il arrive un moment où nous nous apercevons que nous connaissons plus de morts que de vivants." 

Ce film, décalé dans la filmographie de François Truffaut, a été mal reçu à sa sortie. Pourtant il explore à merveille les obsessions et les idées fixes d'un homme qui se sent coupable de vivre et d'avoir survécu à ses morts qui continuent de le hanter. Un film austère, dépouillé et sans concession, dont le sujet principal n'est rien d'autre que le culte des morts. La guerre 14-18 est également très présente tout au long du film, une sorte d'hommage à ces hommes qu'il ne faut pas oublier trop vite ? Le film le plus personnel du réalisateur.

 "C'est de l'impudeur que de faire un film sur un sujet qui vous tient aussi à cœur.  C'est aussi de l'impudeur de se mettre au centre de l'écran. Mais Julien Davenne, ce n'est pas moi".

Il n'en demeure pas moins qu'il ressemble beaucoup à Julien Davenne, diront ses proches. A tel point que de nombreux portraits de personnes décédées accrochés dans la chapelle proviennent bien de son propre appartement...







Réalisateur : François Truffaut
Acteurs : François Truffaut, Nathalie Baye, Jean Daste
Origine : France
Année de production : 1978
Durée : 1h34

Aucun commentaire:

Publier un commentaire