dimanche 3 août 2014

La Femme d'à côté de François Truffaut

Synopsis

Il y a sept ans Bernard et Mathilde se sont connus, aimés follement et séparés violemment. Le destin va les remettre en présence lorsque Mathilde, récemment mariée à Philippe, vient s'installer dans la maison voisine de celle qu'occupent Bernard, sa femme Arlette et leur jeune enfant Thomas. Témoin et confidente des deux anciens amants, Madame Jouve, gérante du club sportif de la campagne grenobloise.

L’amour fou, passionnel, irrationnel et irrévocable, François Truffaut l’avait déjà abordé sous de multiples facettes dans plusieurs de ses films, comme « La mariée était en noir », « La chambre verte » ou encore « L'Histoire d'Adèle H. ». Il aborde cette fois-ci l’amour absolu sous l’angle d’un homme et d’une femme qui ne peuvent ni se quitter, ni vivre ensemble. Un couple voué à se déchirer, à s’aimer violemment, avec rage, avec désespoir. Ils sont pourtant mariés chacun de leur côté, heureux en ménage, mais rien ne pouvait entraver leur attraction fatale.

François Truffaut quitte un film polyphonique (Le dernier métro) pour filmer au plus près cette histoire construite autour de Mathilde (Fanny Ardant) et Bernard (Gérard Depardieu), pris malgré eux dans un effroyable engrenage. Ils n’en sortiront pas indemnes. 

Ce film, très simple et linéaire en apparence, met en scène un des plus beaux couples du cinéma français. Quand l’amour s’apparente à une maladie incurable : la scène dans laquelle Mathilde s’effondre et glisse sans bruit sur le sol d’un parking après un baiser de Bernard est vraiment émouvante et inquiétante, car elle témoigne du manque total de contrôle, de l’abandon de soi et de la perte de conscience qu’un tel amour peut engendrer. Ils sont comme enchaînés l’un à l’autre sans pouvoir ni se maîtriser, ni le comprendre. 

Laissons à Mathilde la dernière parole :

« J’écoute uniquement les chansons parce qu’elles disent la vérité. Plus elles sont bêtes, plus elles sont vraies. D’ailleurs, elles ne sont pas bêtes. Qu’est-ce qu’elles disent : « Ne me quitte pas ! », « Ton absence a brisé ma vie », ou « Je suis une maison vide sans toi ». Les chansons disent la vérité sur les sentiments, sur l’amour, en mettant l’accent sur leur dimension mélodramatique. Elles expriment des choses essentielles avec des mots simples. C’est pourquoi elles me touchent tant ».


Titre :  La Femme d'à côté
Réalisateur: François Truffaut
Acteurs: Fanny Ardant, Gérard Depardieu, Henri Garcin, Michèle BaumgartnerVéronique Silver
Origine: France
Genre: Drame
Public: Tout public
Année de production: 1981
Durée: 1h45

Aucun commentaire:

Publier un commentaire