jeudi 5 décembre 2013

Henri de Yolande Moreau (film)


Synopsis

Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, "La Cantina". Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un "papillon blanc", comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de "La Cantina". Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu "décalée". Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise. 



Henri est le deuxième film de la réalisatrice Yolande Moreau qui a un énorme potentiel de sympathie auprès du public. J’aurais de ce fait aimé être plus enthousiaste à propos de ce film tant le sujet est forcément inattaquable (défense du droit à la différence).  Et les quelques images poétiques et scènes surréalistes amènent des respirations joyeuses dans les petits gestes du quotidien. Mais tout cela reste un peu léger  au bout du compte et le temps semble s’étirer plus que nécessaire. Ceci dit, Yolande Moreau n’a jamais un discours pesant ni moralisateur malgré le sujet traité. C’est donc  toujours par petites touches légères, sans avoir l’air d’y toucher, qu’elle nous amène vers ce besoin de reconnaissance qui passe par la tolérance.

Un film qui ne nous transporte pas totalement  mais bienveillant et plein de tendresse.

A noter la présence de son comparse déjà présent dans son premier film Quand la mer monte (2004) pour lequel elle avait reçu le César du Meilleur Premier Film en 2005. Non, ce n’est pas Jackie Berroyer dont je parle (car il est également présent dans les deux film) mais du belge Wim Willaert. Mais il faut avoir l’œil vif tant il est méconnaissable. Il ne se contente pas de jouer le rôle d’un policier dans Henri mais il en a surtout composé la musique.




Réalisateur : Yolande Moreau
Acteurs : Miss Ming, Pippo Delbono, Jackie Berroyer, Simon André, Gwen Berrou
Origine : Belgique
Genre : Comédie dramatique
Année de production: 2012
Date de sortie en Belgique : 11/12/2013
Durée : 1h47

Aucun commentaire:

Publier un commentaire