vendredi 18 avril 2014

Le dernier métro de François Truffaut

Synopsis

Dans Paris occupé, Marion Steiner (Catherine Deneuve) assure la direction d'un théâtre après la fuite à l'étranger de son mari juif. En réalité, Lucas (Heinz Bennent) se cache dans la cave, d'où il dirige secrètement les répétitions. Bernard (Gérard Depardieu), jeune premier séduit par Marion, partage son temps entre le théâtre et la Résistance. La survie du théâtre dépend de la bienveillance du vichyste Daxiat, dont Marion est contrainte de s'attirer les bonnes grâces.

Après l’échec public de son film « La chambre verte » (1978) et le demi-succès de « L’amour en fuite » (1979), François Truffaut se devait de renouer avec la réussite. Et ce sera le cas avec « Le dernier métro », qui sera son plus gros succès commercial.

Réunissant deux sujets qui l’intéressent particulièrement, à savoir le théâtre et l’Occupation allemande pendant le régime de Vichy, le réalisateur évoque le quotidien de la vie parisienne dans la préparation d’un spectacle, dont l’auteur est juif et déclaré en fuite, alors qu’il se cache toujours dans la cave du théâtre. La création, les coulisses, les préparatifs, les hésitations, les mensonges, la résistance, la collaboration, les inévitables compromissions et tous les efforts conjugués par la troupe théâtrale en France occupée, pour que le spectacle continue, coute que coute. Le triangle amoureux, un autre des thèmes de prédilection de François Truffaut, ne fait pas défaut même s’il ne constitue aucunement la trame centrale du film. Car c’est avant tout du processus créatif dont il est question ici, de l’amour de l’art et des mises en abîmes qu’il peut engendrer.

Si le film ne m’a pas franchement passionné, tant il se dilue parfois dans de trop nombreux dialogues et seconds rôles, perdant de ce fait une intensité narrative centrale, il offre par contre une unité de lieu exemplaire. Le dernier métro fut en effet tourné presque entièrement en studio dans une ancienne chocolaterie, avec une tonalité marron-ocre rappelant les souvenirs de l’Occupation du réalisateur. Ce tournage en studio offrait ainsi à François Truffaut l’occasion de se concentrer sur les acteurs en faisant de nombreux plans serrés, refusant volontairement d’avoir recours à des plans d’ensemble qui introduirait, selon lui, une distraction et une diversion au contenu du film. Le dernier métro est sans aucun doute son film le plus classique de sa filmographie, un académisme qui lui sera d’ailleurs reproché par certaines critiques.

Le dernier métro de François Truffaut remportera dix Césars en 1981, dont ceux du meilleur réalisateur (François Truffaut), meilleure actrice (Catherine Deneuve), meilleur acteur (Gérard Depardieu) et meilleur scénario (François Truffaut et Suzanne Schiffman).





Titre : Le dernier métro
Réalisateur: François Truffaut
Acteurs: Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Jean Poiret, Heinz Bennent, Andréa Ferréol
Origine: France
Genre: Drame , Romance , Guerre
Année de production: 1980
Durée: 2h13min

Aucun commentaire:

Publier un commentaire