lundi 21 octobre 2013

Une place sur la terre de Fabienne Godet (film)



Synopsis

Antoine, photographe joyeusement désabusé, a pour seul ami Matéo, le jeune fils de sa voisine souvent absente, auquel il donne une éducation fantaisiste. Un matin, des notes de piano venues de l'immeuble d'en face captent son attention. Antoine ne sait pas encore que celle qui les joue, Elena, étudiante idéaliste et sans concession, va bouleverser sa vie et lui permettre enfin de trouver une place sur la Terre...

Ce film a un charme certain et je me suis laissée porter par cette rencontre entre deux âmes écorchées vives. Peu de dialogue (ce que j'apprécie en général), beaucoup de non-dits, de pudeur, de silence et d'élégance. On devine plus qu'on ne voit. On peut reprocher peut-être une attention trop soutenue de la part de la réalisatrice à l'égard du personnage masculin, quelques plans serrés inutiles et redondants même si Poelvoorde excelle dans ce rôle de personnage désabusé. On sent aussi parfois que le scénario a été remanié en cours de route, favorisant quelques ellipses comme celle concernant Margot, cette jeune femme toxicomane hébergée dans un foyer de jeune fille. Une furtive apparition qui aurait demandé plus de développement, une sorte de miroir déformant d'Eléna sans doute. J'ai beaucoup apprécié également l'absence totale de voyeurisme dans ce film, ce qui n'était pas gagné d'avance puisque beaucoup de choses se passent à travers l'oeil aiguisé du photographe. Mention spéciale aussi pour le jeune Max Baissette de Malglaive que imprègne la pellicule. Un film qui a su toucher une petite corde sensible.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire