jeudi 31 décembre 2015

Bilan du mois de décembre 2015

Films


* * * *
The Visit (2015) de  M. Night Shyamalan
Crimson Peak (2015) de Guillermo del Toro
Raiponce (Tangled, 2010) de Byron Howard
Sorcerer (1977) de William Friedkin
Le Fleuve sauvage (Wild River, 1960) d'Elia Kazan


* * *
The Dark Valley (Das Finstere Tal, 2014) de Andreas Prochaska
Paddington (2014) de Paul King
L'extraordinaire voyage du jeune et prodigieux t.s. spivet (2013) de Jean-Pierre Jeunet
Le Dernier pub avant la fin du monde (The World's End, 2013) de Edgar Wright 
Yella (2007) de Christian Petzold
Le Dieu d'osier (The Wicker Man, 1973) de Robin Hardy
Mais qui a tué Harry ? (The Trouble with Harry, 1955) d'Alfred Hitchcock  
L'ange des maudits (Rancho Notorious, 1953) de Fritz Lang
Espions sur la Tamise (Ministry of Fear, 1944) de Fritz Lang
La Femme au portrait (The Woman in the Window, 1944) de Fritz Lang
Le Fantôme de l'Opéra (The Phantom of the Opera, 1925) de Rupert Julian
Les Nibelungen – La Mort de Siegfried (Die Nibelungen - Teil 1 : Siegfried, 1923) de Fritz Lang


* * (*)
Masaan (2014) de Neeraj Ghaywan 
Le Destin (1997) de Youssef Chahine


* *
Une promesse (2014) de Patrice Leconte
Wild (2014) de Jean-Marc Vallée


Romans/Nouvelles


* * * *

Les Fantomes de la Sierra Maestra (2014) de Paul E. Ohl 
L'extraordinaire voyage du jeune et prodigieux t.s. spivet (2010) de Reif Larsen 
Istanbul. Souvenirs d'une ville (İstanbul: Hatıralar ve Şehir, 2003) de Orhan Pamuk
Nouvelle : Les verres bleus (The Blue Lenses, 1959) de Daphne du Maurier
Nouvelle : Le ruban bleu (The blue ribbon, 1949) de William Irish
Nouvelle : La Peur (Angst, 1910) de Stefan Zweig
Contes : Le livre de Noël (1900 - 1933) de Selma Lagerlöf


* * *
La Maison des feuilles (House of Leaves, 2000) de Mark Z. Danielewski
Tu écraseras le serpent (Yılanı öldürseler, 1981) de Yachar Kemal


BD


* * * *
Kongo : Le ténébreux voyage de Józef Teodor Konrad Korzeniowski (2013) de  Christian Perrissin et Tom Tirabosco 
Les derniers jours de Stefan Zweig (2012) de Laurent Seksik et Guillaume Sorel 


* * *
Les Grands Peintres - Courbet (2015) de Fabien Lacaf
Moby Dick (2014) de Olivier Jouvray et Pierre Alary
Istambul. Carnets d'Orient (2000) de Jacques Ferrandez
Kersten, médecin d'Himmler, tome 1 : Pacte avec le mal (2015) de Pat Perna et Fabien Bedouel



Expositions



Imagine Istanbul au BOZAR 
Sarcophagi, Sous les étoiles de Nout aux Musées Royaux d'Art et d'Histoire
Europalia Arts Festival Turkey au BOZAR

12 commentaires:

  1. The Visit (2015) = Pour ma part, à quelques petits défauts, une vraie bonne surprise, à première
    Raiponce = pas mon Disney préféré mais tout de même bien foutu.
    Sorcerer = un pur chef-d'oeuvre pour moi !
    Wild = je l'ai massacré il y a quelques heures sur mon blog :o
    Le Dernier pub avant la fin du monde = Je défends ce dernier film de la trilogie Cornetto. Certes, il est moins fun que Hot Fuzz et Shaun of the dead mais je le trouve tout de même abouti et audacieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai lu ton billet sur Wild et tu ne l'épargnes pas du tout. Comme toi, je ne suis pas allée le voir au cinéma à sa sortie car il ne me tentait absolument pas. Finalement, je ne l'ai pas trouvé aussi mauvais que cela mais il m'a totalement laissée indifférente. Ce film est comme transparent, je ne l'ai pas aimé mais je ne peux même pas dire que je l'ai détesté non plus. Un élément neutre en quelque sorte ;-)

      Le Dernier pub avant la fin du monde, la première partie est vraiment très bien, la deuxième on patine un peu mais c'était tout de même assez amusant, alors j'ai tenu à ce qu'il paraisse à l'affiche ;-)

      Supprimer
    2. Ouais... t'es plus positive sur Wild mais finalement t'es pas emballée :o

      Supprimer
    3. C'est le moins qu'on puisse dire ;-)
      En fait, je l'ai trouvé tellement insipide que je ne peux même pas m'accrocher à quelque chose pour dire que je ne l'apprécie vraiment pas. Finalement, en y réfléchissant, c'est encore pire, non ?

      Supprimer
    4. Je plussoie concernant 'Sorcerer', chef d'oeuvre pour moi aussi, le digibook est juste parfait.

      Supprimer
    5. Ce film est effectivement vraiment étonnant, et dire que je n'en ai jamais entendu parler à l'époque. Je pense d'ailleurs que c'est sur le blog de Tina que je l'ai découvert pour la première fois, c'est fou quand même tout ce temps qu'il a fallu pour le redécouvrir et le reconnaître enfin pour ce qu'il est.

      Supprimer
    6. Il faut dire que ce film a été un gros bide à sa sortie et il vient à peine de sortir en dvd en France ! Si ca peut te rassurer, je l'ai découvert par hasard (grâce aux pubs dans les magazines ciné) ! Je ne vais pas tout le voir les ressorties de film au ciné (manque de temps) mais là quelque chose m'a attirée, j'avais le temps !

      Supprimer
    7. Oh Tina, c'est gentil à toi de vouloir me rassurer mais je ne me considère aucunement comme une cinéphile, je n'en ai ni le goût, ni l'envie, ni la constance nécessaire. Je me contente de voir des films que j'ai envie de voir sur le moment et rien de plus. Alors les lacunes à ce niveau-là, j'en ai beaucoup mais je les assume très bien aussi ;-) Puis je ne lis aucun magazine spécialisé, alors certains blogs, comme le tien, m'aident aussi à faire mes choix. Et celui-ci était très bien !

      Supprimer
    8. Je ne pense pas que tu ne sois pas légitime, c'est bien aussi d'exposer son avis lorsqu'on est un spectateur plus "lambda". Et honnêtement, tu as une belle culture cinématographique, t'es plus cinéphile que la moyenne ! :) Ooh c'est gentil, ravie de t'aider quand je le peux :)

      Supprimer
    9. Disons que je suis curieuse de nature, y compris dans le domaine du cinéma ;-) Tu sais, ton blog m'est d'autant plus précieux que nous ne sommes pas de la même génération, du coup tu as aussi d'autres références et c'est très bien comme cela aussi !

      Supprimer
    10. :D :D Tes propos me touchent encore plus ! :D

      Supprimer