jeudi 22 mai 2014

L'Histoire d'Adèle H. de François Truffaut


Nous sommes en 1863, à Halifax (Nouvelle Ecosse au Canada). Adèle Hugo, la fille cadette de Victor Hugo, a traversé l’océan pour rejoindre l’homme qu’elle aime, le lieutenant britannique Pinson. Mais celui-ci ne partage pas ses sentiments. Elle s’obstine pourtant à lui témoigner son amour, et invente d’innombrables ruses pour le reconquérir. Sans aboutir pour autant, ce qui la plongera petit à petit dans la démence et la déchéance. 

Ce film, sombre et austère, nous fait traverser toutes les étapes de l'aliénation mentale d’une jeune femme abîmée par une passion obsessionnelle à sens unique. Une atmosphère étouffante et claustrophobe, accentuée par l’utilisation de plans serrés, souvent au plus près du visage d’Adèle H. (Isabelle Adjani), qui s’active, frémit, s’exalte, pleure, gémit et s’asphyxie dans de multiples cauchemars. 

Une fille au père manquant - l’illustre Victor Hugo - qui lui préférait sa fille aînée (Léopoldine Hugo), et qui demeura inconsolable de sa mort accidentelle à l’âge prématuré de 19 ans. Et si Charles, l’époux de Léopoldine Hugo, a fait le choix de mourir avec sa femme en ne voulant pas être sauvé sans ramener à la surface son épouse qui se noyait, Adèle H. choisit de suffoquer d’amour pour un homme qui ne l’aime pas en retour. Et si elle ne cessera de fuir ce père absent, au point de débarquer à Halifax sous un faux nom, elle sera cette femme sous l’emprise d’une seule idée obsédante, celle de récupérer cet amant qui lui échappe constamment. 

 En adaptant la biographie d’Adèle Hugo, écrite par l’américaine Frances Vernor Guille, le réalisateur François Truffaut nous conduit au cœur de l’absence, de la perte, de la souffrance et de la folie. Le témoignage d’une vie qui s’efface et d’une âme dépouillée entrée en solitude, celle de la fille oubliée d’un grand écrivain. 

Un film d’une belle intensité et peut-être un des plus beaux rôles d'Isabelle Adjani.



Titre :  L'Histoire d'Adèle H.
Réalisateur : François Truffaut
Acteurs :  Isabelle Adjani, Bruce Robinson, Sylvia Marriott, Joseph Blatchley, Reubin Dorey,
Origine : France
Genre : Drame
Année de production: 1975
Durée : 1h37

A découvrir également :

* Les Hauts de Hurlevent d'Andréa Arnold
* Moderato Cantabile de Peter Brook
* Les Félins de René Clément

Aucun commentaire:

Publier un commentaire