lundi 2 janvier 2017

Mes bonnes résolutions livresques de l'année 2017

Miles Hyman
Le nouvel an est le moment propice pour dresser sa liste de bonnes résolutions. Un exercice que je pratique peu, connaissant ma propension à me libérer de toutes contraintes dès que possible, cédant avec une facilité déconcertante à la dernière tentation livresque ou cinématographique du jour. Mais bon, je me lance quand même, on ne sait jamais, la maturité et la sagesse acquises au fil du temps aidant (tu parles Charles). Dans l’œil du viseur : mes prochaines lectures. 

Premièrement, j'aimerais diminuer ma Pile A Lire, que je viens de publier et que vous trouverez en cliquant sur l'onglet PAL & LAL du menu. A ce propos, n'hésitez pas à me faire signe si une lecture commune vous tente, et ce à n'importe quel moment de l'année. 

Deuxièmement, j'aimerais lire moins de romans et plus d'essais. Je me lance donc cette année dans la lecture de La Contre-histoire de la philosophie par Michel Onfray. J'ai déjà commencé le Tome 1, Les Sagesses antiques, et je me rends compte que la bibliographie citée en annexe est non seulement bien fournie mais plus qu'intéressante. Je vais donc chaque fois m'en inspirer à la fin de chaque tome pour approfondir un sujet ou l'autre, une entreprise qui va prendre du temps, mais cela tombe bien car j'ai envie de prendre tout mon temps.

Troisièmement, j'aimerais lire plus souvent des auteurs dits classiques.  Je vais donc poursuivre cette année À la recherche du temps perdu de Marcel Proust (j'en suis au Tome 3,  Le Côté de Guermantes). Mais j'aimerais aussi revenir vers Balzac (Splendeurs et misères des courtisanes), Émile Zola (L’œuvre), Victor Hugo (L’homme qui rit), Charles Dickens (La Maison d'Âpre-Vent)  et Jules Barbey d'Aurevilly (Une vieille maîtresse, Le Chevalier Des Touches, Un prêtre marié).

Quatrièmement, j'ai envie de consacrer cette année 2017 à la Russie, que ce soit côté lecture, musique, cinéma, peinture ou autres. Vous trouverez ma liste d'inspiration en cliquant sur l'onglet 2017, l'année russe du menu. N'hésitez pas à me rejoindre pour l'une ou l'autre lecture, je suis également ouverte à d'autres propositions, cinématographiques y compris.

Cinquièmement, je vais participer cette année au Prix des Lecteurs/Lectrices de critiqueslibres.com : le PRIX CL 2017.  Plusieurs catégories m'intéressent, dont la Catégorie Roman de langue Française, la Catégorie Découvrir - Roman traduit, la Catégorie Policiers/Romans Noirs/Thriller et la Catégorie Romans fantastiques et SF. Cela me permettra d'aller vers des auteurs que je ne connais pas forcément, de revenir vers le polar et la SF que je délaisse depuis pas mal de temps et par conséquent de faire de nombreuses découvertes.

Je suis consciente que le programme est ambitieux et assez chargé, mais certains points seront sans nul doute prolongés bien au-delà de l'année 2017. L'essentiel est m'y atteler dès maintenant tant il m'inspire beaucoup. N'hésitez pas non plus à me rejoindre à un moment ou un autre en fonction des propositions inscrites sur les listes PAL & LAL ou 2017, l'année russe, elles sont là pour ça !


17 commentaires:

  1. Ce sont de belles résolutions, que je trouve d'autant plus ambitieuses et exigeantes que j'évite de m'en imposer, quasi certaine d'être incapable de les mener à bien...
    Je vois que tu as entamé la lecture de La recherche, qui me titille depuis un certain temps, mais qui est pour l'instant resté à l'état de projet !
    Bonnes lectures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas dans mes habitudes mais j'avais envie de me tracer une ligne directrice pour ne pas toujours succomber à la dernière envie du jour. Mais je ne compte pas non plus me mettre la pression, il s'agit avant tout d'initier ces lectures dès le début de cette année, tout en ayant conscience que cela se prolongera dans les années qui suivent, je pense particulièrement à Proust ou à Onfray.

      Pour revenir à Proust, tu as toujours le temps de me rejoindre si l'envie se fait sentir. J'en ai fait mon livre de chevet, je le lis donc au compte-gouttes, quitte à faire des accélérations de temps à autre, et cela me convient parfaitement. Si je lis deux tomes par année, et bien je suis pleinement satisfaite. Bref, je n'en suis qu'au début du tome 3 et tu as encore le temps de me rejoindre si tu veux. Après, ce sera plus difficile mais tu fais comme tu sens hein, le plus important est de le commencer quand tu le veux vraiment :)

      Très bonnes lectures à toi également, je vais de ce pas répondre à tes commentaires sur les pages PAL&LAL et 2017, l'année Russe. Je ne savais pas qu'on pouvait commenter les pages, j'ai appris quelque chose aujourd'hui !

      Supprimer
    2. Pourquoi pas ? A voir comment s'articulent mes envies de lectures en ce début d'année... pour l'instant, hormis la perspective de quelques lectures communes jusqu'en mars et l'activité "un mois un éditeur" organisée par Sandrine de Tête de lecture, je me laisse vivre !

      Supprimer
    3. Et c'est encore le mieux :)

      Je te fais signe dès que j'aurai les romans Watership down de Richard Adams et Les vaincus d'Irina Golovkina !

      Supprimer
  2. Que se passe-t-il si on fait une lecture commune ??
    Oooh c'est génial pour ta participation au prix des lecteurs !
    Je n'ai lu qu'un roman russe, Les Ames Mortes, et j'avoue que ça m'a coupé l'envie de m'intéresser à la littérature russe... mais il ne faut jamais dire jamais !!! Pour ma part, cette année, je compte m'intéresser davantage aux pays scandinaves ! (je pars même au Danemark en mai, c'est officiel !! :D ).
    J'ai toujours eu du mal avec les essais, donc je continue à lire des romans :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que se passe-t-il si on fait une lecture commune ? Ah ben tiens, c'est une très bonne question, car je n'en sais rien du tout mdr !!! En fait, je compte un peu sur Ingannmic pour m'initier, je pense que cela veut dire commencer une lecture au même moment et de publier plus ou moins en même temps le compte-rendu, histoire d'échanger ensuite sur une lecture récente et commune.

      Oh tu n'as pas aimé Les âmes mortes de Gogol ? Je l'avais trouvé si drôle ! C'est vrai que la littérature russe à ses particularités mais je m'y retrouve tellement bien. Je crois également qu'on a pas mal de choses en commun, c'est peut-être pour ça aussi ;-)

      Il y a de très bonnes choses aussi dans la littérature scandinave, plutôt orientée polar mais très bon dans le genre. Tu nous en reparleras en mai j'espère ! :)

      Supprimer
    2. Maintenant qu'on en parle, je pense plutôt faire une lecture commune à ma façon. En fait, j'ai déjà fait des lectures communes sur un forum littéraire, mais je pense que le principe est différent sur les blogs. Mais comme j'ai bien aimé le principe sur le forum, je vais l'adapter sur le blog. J'ouvrirai donc une page sur la présentation du roman, et on pourrait échanger au fur et à mesure de notre lecture via les commentaires. Citer un passage, revenir sur un autre, donner d'autres références sur le sujet abordé, faire des digressions, bref papoter et échanger sans façon autour du roman. Si ça te tente d'essayer, fais-moi signe ou propose-moi un autre roman qui n'est pas forcément dans ma PAL, on peut tenter l'aventure en tout cas.

      Supprimer
  3. Bonne année Sentinelle et bravo pour ces belles résolutions. :)

    PS : Les Ames mortes m'ont déçu et je ne suis pas sûr que ce soit un livre tout à fait à la hauteur de sa réputation. C'est par nature un livre inachevé, puisque Gogol en a détruit la suite, et je l'ai ressenti comme tel (au sens où, contrairement aux livres inachevés de Kafka qui donnent leur pleine mesure, il me semble qu'on se trouve ici face à un livre inabouti qui n'a pas encore livré tout ce que l'histoire présageait). Pour le reste, la littérature classique russe recèle de tels trésors (Dostoïevski, Tolstoï, Tourgueniev, Boulgakov, Gontcharov, les nouvelles de Gogol, etc.) qu'il serait dommage de s'en priver.
    Strum

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Strum et très bonne année à toi également. Je passerai par chez toi pour te le souhaiter également !

      Ah cette fois-ci, je ne suis pas d'accord avec toi Strum, tant j'ai beaucoup aimé Les âmes mortes de Gogol. Ceci dit, je l'ai lu dans une nouvelle traduction, celle d'Anne Coldefy-Faucard, publiée chez l’éditeur Verdier/poche en 2009. Je cite : "La traduction d’Anne Coldefy-Faucard parue en 2005, revue pour cette nouvelle édition, restitue le texte original dans son intégralité et en donne toute la saveur stylistique."

      Peut-être que cette nouvelle traduction a fait la différence ? Je te renvoie en tous cas vers deux liens sur mon blog, qui sont deux citations du roman :

      http://livresque-sentinelle.blogspot.be/2014/08/les-ames-mortes-de-nicolas-gogol.html
      http://livresque-sentinelle.blogspot.be/2014/08/les-ames-mortes-de-nicolas-gogol_24.html

      Comment ne pas aimer une telle prose ? J'ai succombé en tout cas, même si le fait qu'il soit inachevé ne passe effectivement pas inaperçu, tant on reste sur cette impression de quelque chose d'inaccompli.

      Supprimer
  4. Merci pour les liens. Je l'ai lu il y a très longtemps, donc dans une ancienne traduction, et même si j'avais trouvé cela très bien écrit ou traduit, plusieurs années après c'est l'impression d'inachèvement que j'ai retenue et donc la déception qui continue de prédominer (cela dit, pour être juste, je me souviens avoir beaucoup aimé certains passages). En revanche, les nouvelles de Gogol sont un régal de bout en bout.
    Strum

    PS : Tu auras peut-être deviné (ou non :) ) que j'espérais par mon post indirectement inciter Tina à poursuivre son exploration de la littérature russe, Gogol ayant un peu fait les frais de cette tentative éventée. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup également ses nouvelles, il ne me reste plus qu'à lire Les nouvelles romaines et je pense que j'en aurai fait le tour, même si je compte quand même relire les Nouvelles de Pétersbourg dans la mesure où ma lecture date déjà de quelques années.

      Espérons que cela motive Tina alors, tout en faisant en sorte que Gogol n'en fasse pas trop les frais (j'y tiens) ;-)

      Remarque, si Gogol ne passe déjà pas, je n'ose imaginer le sort que Tina la tueuse réserverait à Dosto :D

      Supprimer
  5. Le truc c'est que j'ai peur de tomber HS par rapport à mon blog mais faire une lecture commune ne me dérange pas, bien au contraire ! Je trouverais probablement une solution ! Après si tu ouvres une page et que tout se retrouve sur ça, ça me va très bien !! En tout cas, je veux y participer!!!
    J'ai trouvé l'étude sur Les Ames mortes intéressante (je pense que peu de gens savent qu'il s'agit d'une réécriture de L'Enfer de Dante !) mais la lecture n'a pas été plaisante.
    Des conseils du coup à me donner côté littérature scandinave ? J'ai juste lu Le Chinois de Mankell.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bien tiens, tu m'apprends quelque chose Tina ! C'est fou cette référence à L'Enfer de Dante, je suis complètement passée à côté.

      Comme mon objectif est de diminuer ma PAL, je pense à l'auteure suédoise Selma Lagerlöf (première femme ayant reçu le Prix Nobel de littérature en 1909) et à son roman Le banni. En général, je ne suis jamais déçue. Mais tu préfères peut-être quelque chose de plus contemporain ? Sinon, il y a aussi les auteurs comme Arnaldur Indridason (polar), Jørgen-Frantz Jacobsen (un danois, je pense à son roman Barbara, que j'ai bien aimé), Tarjei Vesaas, Jorn Riel (un autre danois, très drôle avec ses racontars, je te le conseille), Knut Hamsun (c'est du sérieux mais très bon), Johanna Sinisalo, Karen Blixen (danoise aussi, c'est l'auteur de La Ferme africaine dont est tiré le film Out of Africa), Arto Paasilinna (drôle), Per Olov Enquist (j'ai beaucoup aimé Blanche et Marie, j'en parle sur mon blog), Jens Christian Grondahl (danois, dans ma PAL aussi), Nikolaj Frobenius, Knud Romer (danois aussi, son roman Cochon d'allemand, très bon, j'en parle sur mon blog).... y'en a des tonnes en fait !!!!

      Supprimer
    2. OOoh t'en fais pas, c'est pas une référence évidente - si je n'avais pas étudié ces oeuvres, je ne l'aurais jamais su!
      Je note en tout cas touuuuus tes conseils ! Un grand merci !! :D

      Supprimer
    3. Aucun souci Tina, et n'hésite pas à revenir si besoin ! Tu trouveras la plupart des auteurs cités chroniqués sur mon blog, accessibles facilement via mon index et le moteur de recherche ;-)

      Supprimer
  6. Alors pour moi pas question d'abandonner le roman pour l'essai. Aucune résolution côté lecture et la avec mon anniversaire... toute la liste que j'avais fournie à été exaucée : mankel, Petrossian, Obmomov (grâce à toi). J'ai de quoi faire compte tenu qu'il y a un pavé de 1000 pages.
    Et revenir aux classiques, ça c'est une résolution que je devrais prendre.
    As tu Belles du seigneur cette merveille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais pour moi aussi, pas question d'abandonner le roman ! Mais j'ajoute quelques essais en plus pour quelques romans en moins. Oblomov ? Ah ben ça, c'est le coup de la moustache :D Le gros roman de Petrossian, je l'avais repéré également mais je me tâte beaucoup. N'hésite pas à m'en reparler sur mon blog après ta lecture, je serais curieuse de connaître ton avis, qui pourrait m'influencer par la suite. Oui, j'ai Belle du seigneur dans ma biblio ! Mais je l'ai lu il a très longtemps (plus de vingt ans), et je ne l'ai pas terminé (pour cause de blocus à l'époque ?). Je devrais le reprendre à zéro un jour ou l'autre. En tout cas, j'y penserai.

      Supprimer