mercredi 26 février 2014

Le Reptile de Joseph L. Mankiewicz



Synopsis

Paris Pittman, incarcéré à la prison fédérale d'Arizona pour vol à mains armées, est un manipulateur et un grand charmeur. Les 500 000 $ qu'il a caché avant son arrestation, ainsi que le brillant plan qu'il a mis au point pour s'évader et récupérer son butin, font pour beaucoup dans sa popularité auprès des autres détenus. Le nouveau directeur de la prison, Woodward Lopeman a lui aussi des idées derrière la tête : le charisme de Pittman peut l'aider à rallier les détenus à sa cause en vue de réformer l'institution pénitentiaire. Seulement, leur collaboration a des limites... chacun n'ayant d'autre but que d'assouvir ses propres intérêts...

Joseph L. Mankiewicz s'essaie au western en s'affranchissant des règles du genre. Mal reçu à sa sortie, il faut dire qu'il déroute plus d'un spectateur par le cynisme assez féroce qui s'en dégage. Paris Pittman (Kirk Douglas) est aussi sympathique de par sa truculence, son intelligence et son humour,  qu'abject, égoïste et cupide par son objectif final. Las, le spectateur attend du nouveau directeur Woodward Lopeman (Henry Fonda), un homme d'apparence très intègre et propre sur lui, une rédemption ou du moins une réparation. C'est mal connaître le réalisateur qui signe ici un film d'une grande insolence et d'une sacrée immoralité. Manipulations, tromperies, hypocrisies, joyeux cynismes et autres manigances,  l'avant-dernier film du réalisateur ne va décidément pas  nous réconcilier avec le genre humain. Provocateur et divertissant.



Titre : Le reptile (There Was a Crooked Man)
Réalisateur :  Joseph L. Mankiewicz
Genre : Western
Acteurs : Kirk Douglas , Henry Fonda , Hume Cronyn
Durée : 2h6min
Pays de production : États-Unis
Année de production : 1970
Distributeur : WARNER


Aucun commentaire:

Publier un commentaire