lundi 5 janvier 2015

Geronimo de Tony Gatlif

Synopsis :

Sud de la France. Dans la chaleur du mois d'août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre. Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d'origine turque s'échappe de son mariage forcé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina, un jeune gitan. Leur fuite met le feu aux poudres aux deux clans. Lorsque l'affrontement éclate en joutes et battles musicales, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier.

Deux clans qui s’affrontent pour une belle qui s’est enfuie avec son amoureux, tout en échappant ainsi à un mariage imposé par sa famille. Les retrouver coûte que coûte et faire payer le clan gitan pour laver l’honneur bafoué du clan turc semble promettre un véritable bain de sang… 

On pense tout de suite à Roméo et Juliette mais surtout à West Side Story, lorsque les affrontements s’expriment volontiers sous les coups de talons du flamenco ou de battles musicales. Beaucoup de corps luisants de sueur, de larmes et du sang, de chant, de musique et de danse. Et au milieu de tout cela, la sainte Geronimo, une éducatrice de quartier qui ne veut que protéger les jeunes et apaiser les tensions. Si la première partie du film, plein d’énergie, a pu susciter mon enthousiasme, j’ai progressivement déchanté tant le temps me semblait devenir bien long suite aux motifs de répétition, aux invraisemblances, à l’hystérie et la bêtise du couple en cavale. Reste l'interprétation excellente de Céline Sallette.

Je retiens malgré tout un film plein de fougue, de jeunes corps beaux et dansant, de voix superbes et quelques très jolies scènes qui valent le détour. 

Les avis de Charles de Cinecure et du cinéphile m'était conté.




Réalisateur : Tony Gatlif
Acteurs : Céline Sallette, David Murgia, Rachid Yous, Aksel Ustun
Origine : France
Genre : Drame
Année de production : 2014
Date de sortie en Belgique : 24/12/2014
Durée : 1h47

Aucun commentaire:

Publier un commentaire